Cresson alénois commun - Lepidium sativum
Cresson alénois commun - Lepidium sativum - Graines de fruits et légumes
Cresson alénois commun - Lepidium sativum - Salades

Cresson alénois commun

Lepidium sativum

€3,00
En stock
Faites votre sélection

Faites votre sélection

Prix dégressifs
Livraison sécurisée
Caractéristiques
Esthétique
Comestible
Oui
Jardinage
Translation missing: fr.product.details.labels.harvesting
Janvier - Décembre
Période de semis
Janvier - Décembre
Emplacement
Exposition
Lieu ensoleillé
Le cresson alénois commun, ou Barbarea vulgaris, est une plante vivace qui se distingue par sa simplicité et son charme naturel. Originaire d'Europe et d'Asie occidentale, cette plante fait partie de la famille des Brassicacées, aux côtés du chou et de la moutarde. Elle est prisée par les jardiniers du monde entier pour son goût unique, son feuillage luxuriant et ses excellentes propriétés nutritionnelles. Le cresson alénois commun se reconnaît facilement grâce à ses feuilles vertes, luisantes et légèrement dentelées, apportant une touche d'élégance à tout jardin. Atteignant une hauteur de 30 à 60 centimètres, il est idéal pour les petits espaces et les jardins en pot. Au printemps, ses fleurs jaunes attirent les pollinisateurs, contribuant ainsi à la biodiversité. En cuisine, les feuilles de cresson alénois commun offrent une saveur piquante et poivrée semblable à celle de la moutarde, parfaites pour relever divers plats. La plantation de cette plante se fait de préférence au printemps ou à l'automne, lorsque les températures sont douces. Elle s'épanouit dans un sol riche en matière organique et bien drainé, avec un emplacement partiellement ombragé à ombragé. Les graines ou les plants doivent être mis en terre à une profondeur de 1 à 2 centimètres, espacés d'environ 15 centimètres les uns des autres pour une croissance optimale. L'entretien du cresson alénois commun est assez simple mais demande une attention régulière. C'est une plante gourmande en eau, dont le sol doit rester constamment humide sans être engorgé. Une couche de paillis organique à la base de la plante aide à conserver l'humidité et à réduire les mauvaises herbes. Enlevez les feuilles et tiges endommagées pour favoriser les nouvelles pousses saines et utilisez un engrais équilibré au printemps pour soutenir sa croissance. Pour la prévention des ravageurs comme les pucerons et les chenilles, des méthodes de lutte biologique ou des pesticides naturels peuvent être nécessaires. Le cresson alénois commun peut également favoriser la croissance d'autres plantes dans votre jardin. Cultivé à proximité de plants de tomates, il aide à repousser les pucerons et à prévenir les maladies fongiques. Les fraises partagent des exigences similaires en termes de sol et d'humidité, ce qui en fait de bons compagnons de jardinage. Combiné avec le persil dans un potager, il crée un parterre d'aromates délicieux et esthétiquement plaisant. Enfin, en cultivant des choux autour du cresson alénois commun, vous pouvez décourager certains nuisibles communs à cette famille de plantes. Le cresson alénois commun, avec ses multiples avantages et sa facilité d’entretien, représente un choix judicieux pour tout jardinier cherchant à ajouter une plante riche en saveurs et bénéfices à son espace de culture.